Comment choisir son arrosage automatique

Bien sûr, nous sommes tous d’accord pour nous simplifier la vie en utilisant un arrosage automatique. Toutefois, choisir le bon système ne coule pas toujours de source. Arrosage de surface, système enterré, asperseur encore goutte à goutte, les solutions ne manquent pas, mais encore faut-il qu’elles soient adaptées à vos besoins. Voici donc quelques conseils pour vous permettre de choisir  sereinement l’arrosage automatique le plus adapté à votre aménagement de jardin.

arrosage pas cher

Un arrosage automatique, pourquoi faire ?

Vous vous dites que rien ne remplace le plaisir d’arroser vos plantes et votre jardin, l’été, en fin de journée. Je vous comprends tout à fait, mais si vous aimez la nature, alors l’arrosage automatique pour permet de faire des économies d’eau, et donc de contribuer un peu plus au mouvement écologique.

Accessoirement vous ferez aussi des économies financières, ce qui est forcément toujours bon à prendre. On parle tout de même d’une réduction comprise entre 30 et 50 % à l’année, c’est réellement un vrai bénéfice, aussi bien économiquement parlant qu’écologiquement.

On le sait, le réchauffement climatique est en marche, et chaque geste compte. L’installation d’un arrosage automatique permet de diminuer le gaspillage, et c’est évidemment une très bonne chose.

L’arrosage automatique vous évite aussi d’embêter votre voisin pour qu’il arrose votre jardin pendant vos vacances. Que vous soyez là ou non, votre herbe restera bien verte et vos plantes ne s’assécheront pas.

>>>Cliquez ici pour obtenir 3 devis gratuitement et rapidement <<<

Les différents types d’arrosage automatique

C’est surtout la surface de votre jardin qui va définir l’installation à mettre en place. Un réseau enterré ne sera pas utile pour un petit espace, et sera en revanche idéal pour un grand jardin de grande taille. Le goutte-à-goutte en surface est par contre parfait pour un petit jardin.

Le goutte-à-goutte

C’est probablement la meilleure solution en terme d’économie et d’efficacité. C’est un système qui convient parfaitement pour les arrosages ciblés. On l’utilisera plus facilement pour des haies, des massifs de fleurs se trouvant autour du terrain, ou encore un potager. On l’évite par contre pour le centre d’un jardin. En effet, c’est un système de surface très visible qui peut devenir disgracieux si le nombre de tuyaux nécessaires est trop important.

En revanche, avec son faible débit, ce système d’arrosage très localisé permet une très bonne croissance de la plante, avec un niveau de consommation d’eau extrêmement réduit. Finalement, ce système est très bien adapté pour la plupart des plantes, mais pas idéal pour les pelouses, ni pour les grands arbres avec des racines très développées.

La micro aspersion

Meilleur que le goutte-à-goutte pour les grandes surfaces et donc pour les pelouses ou les massifs de fleurs imposants, la micro aspersion offre un arrosage en pluie fine parfait pour les végétaux fragiles. La surface d’action est plus importante et donc le nombre de tuyaux moins important, ce qui en fait un système plus discret et plus esthétique.

Par contre, ce type d’arrosage mouille les feuillages, et on l’évitera sur les végétaux pouvant développer des champignons. L’installation est simple et très rapide, on fera toutefois moins d’économie qu’avec le goutte-à-goutte.

>>>Cliquez ici pour obtenir 3 devis gratuitement et rapidement <<<

Les tuyaux poreux

Ils fonctionnent aussi sur le principe de la basse pression et ils laissent filtrer l’eau à travers leurs membranes. Ici le feuillage reste au sec, mais cette solution n’est viable que pour une petite surface. On fait de belles économies, identiques au goutte-à-goutte, mais les eaux calcaires n’assureront pas une diffusion régulière. C’est une solution qui peut être envisagée dans certains coins de France, où l’eau n’est pas trop calcaire, pour des potagers ou certains massifs de fleurs de petite taille.

arrosage automatique pas cher

L’arrosage enterré

Ce sont des installations parfaites pour les jardins plats de grande taille, avec une belle surface à arroser. Ce sont des tuyères ou des turbines qui sortent du sol pour arroser nos plantes et notre pelouse. Lorsque l’arrosage est terminé, elles rentrent à nouveau dans le sol, ce qui en fait un système quasiment invisible.

Une turbine peut arroser jusqu’à 10 m, les mini-turbines couvrent une surface entre 4 et 7 m, et les tuyères ne dépasseront pas les 4,50 m. Il faut donc parfaitement effectuer son calcul de surface au moment de l’installation, pour ne pas arroser deux fois au même endroit, et surtout pour ne pas oublier une zone du jardin.

Installation d’un arrosage automatique

Si vous disposez d’un petit jardin, vous aurez besoin de peu d’éléments, et l’installation sera simple et très rapide. En revanche, pour une surface plus importante, la mise en place d’un arrosage automatique ne s’improvise pas. Il est donc nécessaire de réaliser un plan bien détaillé du jardin, avec les types de végétaux réclamant de l’eau chaque jour ou presque.

Il est conseillé de faire appel à un professionnel pour créer une étude technique sur plan. C’est le meilleur moyen d’obtenir une installation très efficace, qui permet un arrosage parfait tout en faisant des économies. Même si faire appel à un professionnel de l’irrigation ou bien à un paysagiste aura un certain coût, c’est finalement le meilleur moyen d’avoir un système d’arrosage aussi performant et adapté que possible.

Concernant le prix, il faut garder à l’esprit que la surface n’est pas le seul critère de calcul. Un espace plat et rectangle de 3 000 m² sera bien plus simple à équiper qu’un jardin de 300 m² qui contourne toute une maison avec des angles et des pentes. Enfin, la qualité des matériaux et des programmateurs aura également une grande influence sur le coût final, puisque certains programmateurs ne coûtent que 25€ et d’autres dépassent les 1 000€.

>>>Cliquez ici pour obtenir 3 devis gratuitement et rapidement <<<